STOP au Tapis Vert !

Publié le : 29/12/2020 - Catégories : Nos conseils techniques

  

  Depuis quelques années, et avec la mise en place du « zéro phyto », les pratiques en espaces verts évoluent. En effet, les espaces autrefois tondus à ras laissent petit à petit place à des prairies fleuries. Mais alors pourquoi ? Quels en sont les avantages ?

  Avec l’interdiction des pesticides, les collectivités font évoluer leur pratique, et tendent vers un aménagement urbain plus naturel. Ainsi, nous voyons se développer la fauche tardive, les mises en jachère d’espaces publiques, ou encore l’installation de prairies fleuries.

  

Au-delà des interdictions, cette gestion plus naturelle offrent divers avantages.

  

  Tout d’abord, elle permet de réduire les coûts. En effet, moins de tontes amènent moins d’entretien. Le temps économisé peut ainsi être mis à profit pour d’autres tâches. De plus, l’arrosage est moins fréquent, voire parfois inexistant, ce qui permet une économie de cette ressource naturelle parfois si rare en été.

  Ensuite, cette pratique va favoriser la biodiversité. Les prairies fleuries et tontes tardives entraînent le développement de la flore, qui va se diversifier. Les plantes mellifères attireront les pollinisateurs et avec eux toute une faune, qui pourra se développer à l’abri de la végétation, en toute tranquillité.

  

C’est une pratique que vous pouvez parfaitement transposer à votre jardin !

  

  Loin de nous l’idée de vous dire de réserver votre jardin exclusivement à la flore et la faune sauvage, le but est de leur faire une petite place. Privilégiez les contours des arbres, les bords de mur, les pentes ou les fonds de jardin : vous gagnerez du temps d’entretien et pourrez ainsi flâner dans votre prairie fleurie au son des bourdonnements et champs d’oiseaux !