L’Agapanthe, une graine simple à semer

- Catégories : Info plantes

Avez-vous déjà semé des graines d’Agapanthe ? Avec ses splendides hampes florales et ses somptueuses ombelles, c’est une plante majestueuse, qui sublimera vos extérieurs et intérieurs.

L’Agapanthe est considérée comme une fleur de l’amour. Très appréciée des férus de nature, elle fleurit durant l’été et se conserve pendant l’hiver. 

Mais connaissez-vous réellement l’Agapanthe ? 

Découvrez son histoire et nos conseils pour réussir le semis ci-dessous…  

Qu’est-ce que l’Agapanthe ? 

L’Agapanthe, de son nom latin Agapanthus, est également nommé Lis du Nil ou Tubéreuse bleue. Elle appartient à la famille des Amaryllidacées. Provenant d’Afrique du Sud et d’Australie, elle s’adapte parfaitement à nos régions tempérées (attention toutefois au gel). 

Sa hauteur moyenne est d’environ 70 cm (hauteur du feuillage), et peut atteindre jusqu’à 1 mètre de haut par les fleurs et la tige. Cette plante, composée de racines charnues, pousse en touffe massive, et est caractérisée par son feuillage verdoyant. L’Agapanthe fleurit en ombelles blanches ou bleues en fonction des variétés, allant jusqu’à 20 cm de diamètre. Ses grandes hampes florales peuvent même parfois mesurer jusqu’à plus d’un mètre !

Il existe plusieurs types d’Agapanthe, toutes plus belles les unes que les autres ! On retrouve la classique Agapanthe d’Afrique bleue, Agapanthe umbellatus (ou A. africanus) et l’Agapanthe umbellatus alba (blanche, aussi appelé A. africanus alba), mais aussi les Agapanthes « Getty White » et « Queen Anne » , variétés plus compactes, l’Agapanthe « Peter Pan », Agapanthe naine qui a la spécificité d’avoir son feuillage à la même hauteur que ses fleurs, et bien d’autres encore...

L’Agapanthe se cultive dans des sols légers et frais, sableux et riches en humus. Elle peut également supporter un sol calcaire.

Les Agapanthes ornent nos jardins, mais comment et quand les semer ? 

Pour l’Agapanthe, nous conseillons de faire le semis au printemps, autour de 15-20°C. Il faudra veiller par la suite à protéger les jeunes plants jusqu’aux premières floraisons, qui peuvent prendre quelques années.

Il est important de prendre en compte que cette plante aime se sentir à l’étroit. Sachez que si vous la mettez en pot, il faut songer à ce que le pot ne soit pas trop grand, afin que la floraison soit optimale. C’est pour cela également que les Agapanthes sont des plantes parfaitement adaptables sur un balcon ou une terrasse.

En pleine terre, au sein du jardin, creusez un trou à la hauteur du rhizome (voir quelques centimètres de plus), couvrez par la suite le rhizome et ajoutez du compost afin de favoriser le développement et la floraison. 

L’Agapanthe : une fleur ensoleillée

L’Agapanthe est une fleur qui nécessite une exposition ensoleillée et une attention toute particulière lors des saisons froides. Vous pouvez l’assembler avec d’autres plantes pour réaliser de magnifiques contrastes de couleurs. Il est également possible de l’accorder avec des arbustes qui apprécient également le soleil. Cependant, évitez de positionner votre plante dans un endroit sec ou à côté d’un arbre lui faisant trop d’ombre.

Aussi, cultivée en pot, elle pourra être rentrée pendant l’hiver au chaud. Sachez que l’Agapanthe est une plante qui ne résiste pas à une température en dessous de 0 °C.

Une fleur ayant besoin de soin pour une floraison l’année d’après

Avant que l’hiver n’approche, si votre plante est en pot, il est nécessaire de rentrer votre Agapanthe dans une pièce où la fraîcheur est omniprésente, une pièce lumineuse où il est impossible que le gèle se fasse ressentir.

En pleine terre, il est conseillé de couper le feuillage avant les premières gelées, et de recouvrir la plante d’un épais paillage.

De plus, il est important d’arroser l’Agapanthe 1 à 2 fois par semaine en été afin de garder de la fraîcheur. A l’approche de la saison froide, les arrosages sont progressivement réduits.

Pour information : lorsque les feuilles de votre plante commencent à jaunir, ralentissez la cadence des arrosages. Le jaunissement signifie un surplus d’arrosage : dans ce cas, supprimez les racines abîmées, l’Agapanthe repartira de plus belle.

Mais quand tailler les Agapanthes ? 

Lorsque les fleurs de cette dernière fanent, il est primordial de couper les hampes florales au plus court. Cela lui permet de se concentrer sur son système de racines et de feuillage, et ainsi de faire des réserves pour passer l’automne et l’hiver. 

Il est également important de nettoyer les Agapanthes (courant mars) en retirant les feuilles mortes. Après les avoir retirées, il est possible d’apercevoir de nouvelles pousses !