Conseils de semis

Imaginez que toutes les graines produites par une forêt d'érables germent spontanément après leur chute : quelle prolifération ! Heureusement, la nature régule ce phénomène en faisant entrer les graines en dormance. On comprend alors, qu'avant de semer, il faille lever cette dormance, et pour cela on effectue une stratification. C'est très simple à condition de suivre scrupuleusement ces conseils.

Attention : toutes les graines ne demandent pas une stratification (pour connaitre la méthode de semis, se reporter à la fiche article de la variété désirée).

LA STRATIFICATION

La stratification va lever la dormance de la graine, et la prépare à la germination avant le semis. Sa durée varie en fonction de l'espèce. Certaines graines nécessitent d'abord une stratification chaude, afin, généralement, de faire mûrir l'embryon de la graine. La stratification froide va permettre de lever la dormance de la graine, et de faire éclater le noyau.
Comment s'y prendre ?
Placer les graines dans un mélange sable/tourbe (50/50), préalablement humidié à 12-15% (12-15 cl d'eau par litre de mélange). L'humidification du mélange va dépendre de la dureté de la graine : plus la graine sera dure, plus il faudra se diriger vers une humidification à 15%. Aussi, elle dépendra du fait d'avoir ou non fait tremper les graines au préalable. Dans ce dernier cas, il faudra plus se diriger vers une humidification à 12%.
Nous vous conseillons de bien tamiser votre mélange avant d'y intégrer les graines, afin de les retrouver plus facilement en fin de stratification (surtout pour les plus petites).
Une fois les graines bien incorporées au mélange, placer le tout dans un sac plastique, faire le vide et fermer hermétiquement. Placer alors la préparation au chaud à 20°C pour une stratification chaude, et/ou au froid à 4°C pour une stratification froide, le temps nécessaire. Ce dernier va varier en fonction de l'espèce et de la sous espèce.
Nous vous conseillons de contrôler régulièrement votre préparation, afinde contrôler l'humidité du substrat, ou afin de vérifier si les graines ne germent pas prématurement, ou si elles ne pourrissent pas (souvent dû à une trop forte humidification). Si vous constatez des germes, prélevez-les et repiquez-les. Si des champignons apparaissent, vous pouvez traiter avec un fongicide.
Et ensuite ?
Une fois la stratification terminée, il est temps de semer !
Préparer un substrat composé de 1/3 de sable et 2/3 de terreau. Remplir les terrines (ou les godets), plomber, et répartir les graines en surface. Les recouvrir avec du mélange. Placer les contenants à 18/20°C à la lumière. Vous pouvez les recouvrir d'une plaque de verre ou d'un plastique transparent pour maintenir l'hydrométrie.

Attention : une graine ne doit pas être recouverte de plus d'une fois son épaisseur !