La conservation des graines

Publié le : 25/10/2019 - Catégories : Nos conseils techniques

La plupart des graines, stockées dans de bonne condition, peuvent se conserver plusieurs années. Pour rappel, une graine, pour germer, a besoin de chaleur, d’humidité et de lumière, donc pour les conserver, il faut faire l’inverse !

Biologiquement parlant, il existe 2 types de graines :

- Tout d'abord, les graines orthodoxes : ce sont les graines pouvant supporter la déshydratation et survivre dans cet état, ce qui leur permet de se conserver longtemps.

Pour cela, il faut donc les faire sécher en fine couche, idéalement autour des 20°C, afin de réduire leur teneur en eau, puis les mettre dans des contenants hermétiques, type boîtes en métal ou pots en verre.

- Ensuite, il y a les graines récalcitrantes : ce sont des graines ne supportant pas la déshydratation, et donc se conservant peu.

Elles se gardent dans des sacs non hermétiques, type sacs de jute ou toile, et peuvent se conserver entre 4 et 6 mois, en général.

=> Chez Semences du Puy, nous conservons donc toutes nos graines dans des boîtes hermétiques ou sacs non hermétiques, selon leurs caractéristiques, en chambre froide (3-4°C).

Pour les engrais verts et mélanges de fleurs, les graines peuvent être stockées dans une pièce à température ambiante, sans chauffage, à l’abri de la lumière direct et au sec.

Chaque contenant est identifié avec son nom latin complet et son numéro de lot, puis rangé par ordre alphabétique sur des étagères. En chambre froide, il y a les arbres et arbustes d'un coté, et les fleurs d'un autre.

Pour chaque commande, nous préparons les sachets à la demande. Cela permet une vérification des semences avant de les envoyer (même s'il est parfois difficile de vérifier chaque graine sur des grosses quantités).

Références bibliographiques :

- Livre : Graines des feuillus forestiers de la récolte au semis, Editions INRA

Claudine Muller (auteur), Boleslan Suszka (auteur), Marc Bonnet-Masimbert (auteur)

- Article de Françoise Corbineau Professeur à la Sorbonne, Université Pierre et Marie Curie-Paris 6 ; UMR7622, équipe Biologie des semences, sur www.jardinsdefrance.org