SEDUM

Résistants, les « Sedum » le sont. Ils endurent pour la plupart, le froid et la sécheresse, les sols pauvres, pierreux, en rocaille ou en toiture, les situations même arides, pourvu qu'ils ne rencontrent pas l'excès d'eau, l'eau stagnante, l'humidité mal drainée. Mais pour le semis, toute plante sedum nécessite quand même de bonnes conditions !

Pour semer vos sedums, privilégiez donc le printemps, lorsque le gel en a fini et que le soleil réchauffe sans excès (en toiture, la terre se réchauffe plus vite), Plus tard en saison, l'ensoleillement sera le facteur limitant, voire rédhibitoire en plein été, sauf pour les semis ombrés et arrosés. Dès la fin des grosses chaleurs, le semis redevient possible : sur une terre chaude et humide, la levée sera rapide. Attention aux orages de fin d'été qui lessivent les graines. Privilégiez donc le début de l'automne pour que les plantules s'endurcissent avant l'arrivée du froid. Limitez l'arrosage dès la levée accomplie.

Les graines de sedum sont très fines. Donc, la préparation du sol doit être adaptée à cette particularité. Évitez donc une surface trop motteuse où les graines seraient enfoncées à jamais … Semez plutôt sur un sol bien affiné, en ayant préalablement mélangé les graines avec un substrat (sable très fin) pour obtenir une répartition régulière. N'enfouissez pas les graines, simplement « plombez les » ou tassez pour qu'elles fassent contact avec la terre. Vous pouvez utiliser un rouleau, une batte ou une pelle plate.

Votre semis est à partir de ce moment livré aux conditions de la nature, et notamment de la pluviométrie. Si vous désirez faciliter la germination, vous pouvez arroser en pluie très fine. Arrosez peu et souvent jusqu'à la levée. Si eau et chaleur se conjuguent bien, la levée est assez rapide. Ensuite, la pousse peut être lente et dépend de la fertilité et du climat. Pour notre mélange sedum pour toiture végétalisée, nous préconisons :

  • en bonnes conditions de préparation de sol, température avoisinant 18-20°C pendant la journée, et irrigation fine suivie jusqu'à la levée complète : 0,3 g/m², soit 5000 graines au m²
  • en conditions difficiles de sol et de maitrise climatique et sans irrigation : 1,4 g/m²

20 article(s)

par page

20 article(s)

par page